R comme Référence

Quand ai-je droit à une lettre de référence?


Après la fin de la relation de travail, l’employé:e a droit à une lettre de référence. Cette lettre permet à l’employé:e d’apporter la preuve de son expérience pratique et de ses qualifications. Ceci peut servir lorsqu’il ou elle dépose sa candidature à un emploi. En plus des informations générales sur le poste et la durée de l’emploi, on y trouve généralement des informations sur le comportement et les performances de l’employé:e.

Faut-il faire attention à ce que mon employeur ne cache pas de messages secrets ?

La lettre de référence est très formelle, et son style est souvent sujet de controverse. Une opinion répandue affirme que la lettre de référence communique des messages secrets sur un:e ’employé:e. C’est peut-être vrai dans certains cas, mais les employeurs ne souhaitent pas compliquer la poursuite de la carrière professionnelle de leurs anciens employé:es. Souvent, les employé:es ont le droit de rédiger leurs références eux-memes. D’après mon expérience, l’importance des lettres de référence a considérablement diminué.

Que signifient les évaluations finales dans la lettre de référence ?

La lettre se termine généralement par une évaluation selon les degrés suivants :

  • très bonne performance: l’employé:e a toujours accompli les tâches qui lui ont été confiées à notre entière satisfaction et a répondu à nos attentes à tous égards.
  • bonne performance: l’employé:e a toujours accompli les tâches qui lui ont été confiées à notre entière satisfaction et a répondu à nos attentes à tous égards.
  • performance moyenne: l’employé:e a accompli les tâches qui lui ont été confiées à notre entière satisfaction.
  • performance inférieure à la moyenne, mais suffisante: l’employé:e a accompli les tâches qui lui ont été confiées à notre satisfaction .
  • performance médiocre: l’employé:e a accompli les tâches qui lui ont été confiées à notre satisfaction dans l’ensemble.
  • performance totalement insatisfaisante: l’employé:e a fait un effort pour accomplir les tâches qui lui ont été confiées à notre satisfaction.

Une lettre de référence peut également être demandée avant la fin de la relation de travail. En général, un événement particulier est considéré comme l’occasion d’émettre une lettre de référence dite provisoire, comme une promotion, le changement de supérieur hiérarchique ou une restructuration prochaine. Il peut également être opportun de demander une lettre de référence à l’approche d’un licenciement.

Une patronne donne une lettre de référence à son employé